QUAND LA MALADIE SURVIENT

La maladie est un rendez-vous avec soi-même.

Quand la maladie survient, ce sont les cellules malades qui nous donnent un rendez-vous.

Nous pouvons alors remercier ces cellules de s’être sacrifiées afin de nous donner l’opportunité de nous rencontrer plus intimement.

Quand la maladie survient, c’est en réalité le début de la guérison. C’est un appel de notre âme que nous entendons enfin. La maladie est une opportunité de reconnexion à notre âme.

Quand la maladie survient, c’est une opportunité de retour à soi, au cœur de nos cellules.

Quand la maladie survient, c’est la possibilité de toucher au cœur du cœur de nous-même, au principe premier de notre incarnation : la vie de nos cellules.

Quand la maladie survient, un chemin possible est d’entrer en amitié consciente avec la plus petite unité de nous-même : ces cellules dont nous sommes constitués.

Quand la maladie survient, il nous est donc offert la possibilité de contacter le principe même du vivant en nous.

Pensée du 30 juillet 2022, Diane Sourcière

Posts récents

Voir tout

Ne pas confondre être vulnérable et être dans sa blessure. La blessure est celle que vous vous racontez avec votre propre histoire et qui vous rétrécit à la taille d’un bonsaï vous mettant à la merci

Lorsque les événements arrivent dans votre vie que vous n’aviez pas prévus et que vous vivez comme très désagréables, vous avez deux choix : Ou résister à ce qui advient, ou accepter et lâcher prise.

Sur terre, nous faisons l' expérience de la dualité. En nous incarnant sur cette planète, nous avons choisi de vivre cette dualité et d 'y jouer notre rôle. Nier l' existence du bien et du mal serait