QUAND LA MALADIE SURVIENT

La maladie est un rendez-vous avec soi-même.

Quand la maladie survient, ce sont les cellules malades qui nous donnent un rendez-vous.

Nous pouvons alors remercier ces cellules de s’être sacrifiées afin de nous donner l’opportunité de nous rencontrer plus intimement.

Quand la maladie survient, c’est en réalité le début de la guérison. C’est un appel de notre âme que nous entendons enfin. La maladie est une opportunité de reconnexion à notre âme.

Quand la maladie survient, c’est une opportunité de retour à soi, au cœur de nos cellules.

Quand la maladie survient, c’est la possibilité de toucher au cœur du cœur de nous-même, au principe premier de notre incarnation : la vie de nos cellules.

Quand la maladie survient, un chemin possible est d’entrer en amitié consciente avec la plus petite unité de nous-même : ces cellules dont nous sommes constitués.

Quand la maladie survient, il nous est donc offert la possibilité de contacter le principe même du vivant en nous.

Pensée du 30 juillet 2022, Diane Sourcière

Posts récents

Voir tout

Quand vous faites des choix de vie, demandez-vous toujours si vous les faites à partir de vos peurs ou à partir de la joie que cela vous procure. Si vous choisissez une voie pour calmer une peur, un m

Prendre conscience, c'est dans un au-delà du mental, c'est, comme son nom l'indique au niveau de la conscience, et plus précisément au niveau de la conscience cellulaire. On peut très bien avoir des p

Il faut imaginer votre chemin d’évolution comme un escalier qui se perd dans les nuages, dont vous ne pouvez pas voir le sommet, et même vous ne voyez pas la marche suivante. Vous savez qu’elle existe