Pensée : A-t-on toujours le choix?

Dans une tradition de développement personnel, il est de coutume de dire qu'on a toujours le choix.

Il est vrai que tant que l'on est dans la posture de victime, qu'on pense ne pas avoir (eu) le choix, on ne se met pas en chemin. Dire à la personne que l'on a toujours le choix, c'est l'inviter à sortir de cette posture paralysante qui est celle de la victime.

Néanmoins, cette mise en chemin ne supprime pas les épreuves et expériences, bien au contraire.

Car nous attirons à nous les expériences de nos blessures. Aussi, nous pouvons dire que l'être humain n'a pas le choix tant qu'il est mû par ses blessures et non par sa conscience.

Diane Sourcière, Pensée du 31 mai 2022

Posts récents

Voir tout

Quand vous faites des choix de vie, demandez-vous toujours si vous les faites à partir de vos peurs ou à partir de la joie que cela vous procure. Si vous choisissez une voie pour calmer une peur, un m

Prendre conscience, c'est dans un au-delà du mental, c'est, comme son nom l'indique au niveau de la conscience, et plus précisément au niveau de la conscience cellulaire. On peut très bien avoir des p

Il faut imaginer votre chemin d’évolution comme un escalier qui se perd dans les nuages, dont vous ne pouvez pas voir le sommet, et même vous ne voyez pas la marche suivante. Vous savez qu’elle existe