LES TRAVERSEES


Vous savez que vous avez quitté un rivage quand, quoi que vous fassiez, vous fait vous sentir dans l'inconfort. Tenter de revenir en arrière, ou de rester dans le statu quo ne vous permet pas de retrouver l'aisance passée.

Dans ce cas, rien ne sert de vous accrocher à votre rocher, prenez le large, de toute façon, en réalité, vous n'êtes déjà plus sur votre rivage.

Lâchez prise sur ce que vous possédiez, ce n'est déjà plus d'aucune utilité pour vous. Ne luttez plus, c'est ce qui vous donne le plus de souffrance.

Suivez le courant, il finira bien par vous mener sur un nouveau rivage, et quand vous accosterez, vous découvrirez un lieu plus vaste, plus lumineux.

Et en attendant, n'oubliez pas de profiter du chemin, même difficile, il y a des haltes charmantes, des temps pour reprendre son souffle, des lieux à admirer. N'attendez pas d'être arrivé sur un autre rivage pour vous émerveiller. Les rivages sont faits pour être quittés.

Pensée du 08 juillet 2020

Posts récents

Voir tout

Quand vous faites des choix de vie, demandez-vous toujours si vous les faites à partir de vos peurs ou à partir de la joie que cela vous procure. Si vous choisissez une voie pour calmer une peur, un m

Prendre conscience, c'est dans un au-delà du mental, c'est, comme son nom l'indique au niveau de la conscience, et plus précisément au niveau de la conscience cellulaire. On peut très bien avoir des p

Il faut imaginer votre chemin d’évolution comme un escalier qui se perd dans les nuages, dont vous ne pouvez pas voir le sommet, et même vous ne voyez pas la marche suivante. Vous savez qu’elle existe