LES BALBUTIEMENTS DE LA JOIE


Quand vous commencez à contacter votre joie intérieure, vous sentir plus léger, vous pouvez trouver insupportable de sentir de nouveau les lourdeurs dans lesquelles vous étiez habitué à baigner par le passé.

Ne vous préoccupez pas de cela, les lourdeurs sont d’autant plus insupportables que vous avez expérimenté autre chose. Cela ne veut pas dire que vous replongez, voire que vous descendez plus bas que vous n’étiez. C’est juste que le curseur a bougé et que vos exigences de bien-être ont grandi.


La joie s’installe rarement en une fois et durablement, elle fait d’abord son apparition de manière sporadique, erratique ; vous donnant un avant-goût de ce que c’est que de vivre dans sa vibration. Elle vous donne ainsi l’envie et le courage de faire les traversées qui s’imposent pour accoster à son rivage plus durablement.

Pensée du 30 juillet 2020

Posts récents

Voir tout

Quand vous faites des choix de vie, demandez-vous toujours si vous les faites à partir de vos peurs ou à partir de la joie que cela vous procure. Si vous choisissez une voie pour calmer une peur, un m

Prendre conscience, c'est dans un au-delà du mental, c'est, comme son nom l'indique au niveau de la conscience, et plus précisément au niveau de la conscience cellulaire. On peut très bien avoir des p

Il faut imaginer votre chemin d’évolution comme un escalier qui se perd dans les nuages, dont vous ne pouvez pas voir le sommet, et même vous ne voyez pas la marche suivante. Vous savez qu’elle existe