L’OMBRE RECULE A GRAND BRUIT

De même que ce sont souvent les chiens les plus craintifs et les plus petits qui aboient le plus fort, de même, plus l’ombre perd du terrain, plus elle fait du bruit pour faire croire qu’il n’en est rien.

L’attitude la plus sage est alors de l’ignorer et de continuer tranquillement son chemin sans se laisser dévier.

Au contraire, si vous lui accordez votre attention, vous allez lui donner l’importance qu’elle n’a pas.

L’ombre n’a jamais le pouvoir qu’on veut bien lui prêter.

Alors soyez conscient du danger potentiel que représente le chien qui aboie, soyez prudent et continuer à avancer.

N’oubliez jamais que les chiens aboient et la caravane passe.

Diane Sourcière


Pensée du 09 novembre 2021

Posts récents

Voir tout

Si vous ne pouvez pas aller dans l’acceptation, observez à quel point la non-acceptation est souffrance. Chaque fois que vous refusez d’accepter ce qui est, que vous souhaitez changer le cours des cho

Il n’y a rien de plus agaçant, et surtout de plus inefficace, que de s’entendre dire qu’il faut lâcher prise, ne serait-ce déjà que parce qu’il y a contradiction dans la forme même qui est injonction

En considérant tout ce qui advient dans la vie comme un matériau propice à grandir, il est possible de porter un autre regard sur ce que nous appelons communément épreuve. Il est possible de c