AU COEUR DE LA CRISE

Au cœur de la crise, nul n’est besoin de chercher à comprendre. IL s’agit juste de tenir bon, maintenir le cap, tout en lâchant prise et en gardant confiance que vous êtes juste dans un incompréhensible mais que cet incompréhensible va prendre fin et qu’alors tout deviendra clair et limpide.

Au cœur de la crise, on a souvent l’impression que l’on est sur des rails, voie unique d’un train, et que l’on n’a pas le choix, le cas échéant on se cogne désespérément la tête contre une porte qui s’est fermée.

Et puis un jour, quelque chose se passe, on découvre un aiguillage interne, insoupçonné, qui nous permet d’échapper à cette voie que l’on croyait unique, d’emprunter un autre chemin, plus fluide et

d’y découvrir que d’autres portes existent que celle qui s’est fermée pour nous, et que celles-là nous sont grandes ouvertes.

Diane SOurcière

Pensée du 10 mars 2021

Posts récents

Voir tout

L’artisan de lumière est celui qui travaille inlassablement à entretenir et faire croître sa lumière intérieure et à purifier son canal de réception. Une fois réalisées ces tâches, il peut rayonner ce

Chaque fois que vous entrez en réaction émotionnelle, c’est que vous entrez en réalité dans une part blessée de vous. Vous revenez dans l’ego et le personnage. N’accusez pas celui qui active cette réa

En ces temps de division, séparation, dualité exacerbée, il nous est demandé de nous élever jusqu’aux régions de la compassion. Qu’est-ce que la compassion ? La compassion, c’est regarder avec les yeu